[The Voice 2] The Voice - La plus belle voix : Les Lives 27-04-13



« The Voice – La plus belle voix » / Les Lives le 27 avril 2013
Prime #n°13


L’aventure se resserre et ce sont 6,5 millions de fidèles qui ont suivit ce 3ème prime en direct. Ils sont désormais 4 dans chaque équipe et ce soir une nouvelle étape importante s'ouvre pour eux puisque un talent par équipe quittera l’aventure…

Dans la petite séquence d’introduction, Florent l’annonce : «ce soir ça va être terrible ».
Ce soir pour la première fois, les équipes sont au complet et chanteront en direct. Les 4 talents devront alors convaincre le public et son coach de les mener en quart de finale ! Dans chaque équipe : un talent sera sauvé par le public et deux par le coach…

Surprise, nos coachs ouvrent le show avec le titre culte de Johnny Hallyday « Allumez le feu » Louis et à la guitare bien sûr ! Tous les 4 perchés sur leurs colonnes, Florent est en noir et marron, avec à nouveau une de ses vestes retournées et cheveux attachés en chignon « samouraï ». Classe !
L’ambiance monte crescendo et finie en apothéose ! Le plaisir des coachs à pousser enfin la note fait plaisir à voir !
Le public est au taquet !
Et le temps que nos coachs s’équipent, juste un mot sur le professionnalisme de Nikos qui reste concentré et assure la présentation pendant que les équipes techniques envahissent le plateau pour les équiper juste devant lui. Impressionnant.

Ce soir c’est à l’équipe de Jenifer d’ouvrir la compétition, parce que ne l’oublions pas, c’est un jeu, un concours, on recherche LA voix, LA plus belle voix de France…
Anthony, Sarah, Olympe et Laura sont les premiers à défendre leur place…

Anthony défend sa place avec un titre de Paul Mc Cartney and the Wings : “Live and let die »

Anthony fait le show, il se fait bête de scène, mais franchement tout comme sur le plateau, même en replay je n’ai pas compris ce morceau. Sa voix est belle, il a le sourire collé au visage, il est dans l’échange, mais soit la chanson était ainsi trop courte, soit je suis passée à côté…

Jenifer souligne qu’Anthony est un grand bosseur. Il allie la sensualité et la puissance avec une belle signature vocale. Il a son truc à lui. Peu importe ce qu’il chante il va l’amener chez lui. Pour Garou « il vit la musique pour vrai » Il surfe sur la musique et il est à l’écoute.


Sarah défend sa place avec un titre d’Olivia Ruiz : « J’traine des pieds »

Sarah est ce soir là où on ne l’attend pas et nous offre une version très rock and rauque de ce titre d’Olivia Ruiz. La voix est belle, puissante et se fait ce soir pour la première fois, éraillée et fêlée. Le tout dans une belle présence scénique. Sarah est à l’aise dans sa chanson et sur scène ! Le public le lui rend et c’est une belle ovation que Sarah reçoit en fin de chanson.

Jenifer est fière de ses talents. Sarah a su ramener cette chanson chez elle. Jenifer rappelle alors qu’elle 4 talents très différents et qu’ils relèvent à chaque fois le challenge de chanter des chansons qui ne sont pas forcément dans leurs univers mais qu’ils ramènent à eux. Pour Louis, elle a même été plus rock et plus musicale que l’originale.


Olympe défend sa place avec un titre de Mylène Farmer : « Désenchantée »

Olympe derrière son piano nous offre une version très belle et épurée de ce titre à la base très rythmée. Une version où l’on redécouvre le texte, où sa voix fait merveille et provoque rapidement le petit frisson signe d’une belle émotion… L’accueil du public et les applaudissements nourrit ne trompent pas, Olympe a charmé tout le public.

« Il est surprenant ce garçon hein ? » nous dit Jenifer…Pour elle, Olympe est envoûtant, tout est en subtilité. Il fait voyager les chansons comme il veut, comme il l’entend.  Il a une vraie signature vocale et a su ramener cette chanson dans son univers.


Laura défend sa place avec un titre de Asaf Avidan : « One day / Relooking song »

Laura ce soir a retrouvé sa guitare et nous propose une prestation tout en rythme. Entre lenteur et saccade où sa voix prend une pleine ampleur et fait mouche. Inattendu, mais Laura est bien dans son univers !

Jenifer est contente, elle a cartonné, elle a du coup adoré ! Laura a choisi elle-même ce morceau et Jenifer trouve qu’elle a vraiment bien fait de l’écouter car ça fait aussi du bien de la retrouver derrière sa guitare. Pour Jenifer Laura a  « un côté espiègle avec un charme fou et charisme absolu ». Une coach convaincue !
Lorsque Nikos dit à Florent qu’il le trouve bien sage et stratégique il lui répond : « j’écoute, j’écoute. Tu sais l’équipe de Jenifer est plutôt, on peut appeler ça une équipe forte, donc ses 4 talents on les écoute avec beaucoup d’attention... Voir où ils en sont, ce qu’ils font. Et elle, elle a plus de maturité que son âge et elle maîtrise de mieux en mieux ses performances. C’est bien. Bravo ».

Petit détour par la Vroom le temps partager un petit moment complice entre Nikos et Karine, mais surtout un appel aux votes et un retour sur les prestations des 4 talents de Jenifer.

Puis on enchaîne sur un reportage sur le prime de ce soir et son importance pour les talents et pour les coachs. C’est un prime où tout est possible où l’on peut aussi peut-être voir le départ de notre favori. Florent a hâte de découvrir qui va choisir le public dans son équipe. Pour lui tout le monde peut aller au bout, il faut avoir la bonne pression, la gérer et puis surtout s’éclater !

En attendant c’est la pression qui monte pour l’équipe de Jenifer, qui va accéder à l’étape suivante ?
Retour sur le plateau pour découvrir le résultat des votes…

Ce soir le public a décidé de sauver : Olympe !

Jenifer propose dans un sourire de changer les règles… Mais décide de sauver rapidement Anthony ! Jenifer hésite désormais entre Laura et Sarah. Elles ont été magnifiques toutes les deux. Elles ont été surprenantes toutes les deux, elle est très fière d’avoir pu travailler avec elles deux. Elle hésite, tente de gagner du temps… Et décide finalement de poursuivre avec Laura !

Jenifer va alors vite retrouver ses talents pour les embrasser et leur adresser quelques mots…


Place à l’équipe de Florent avec : Pierre, Dièse, Benjamin et Nuno…


Pierre défend sa place avec un titre de Bruno Pelletier : « Le temps des cathédrales »

Petit retour sur la prestation de la semaine dernière où Florent nous dit « Il s’accapare le titre et il lui apporte même des choses à lui, ce qui fait qu’il embarque l’histoire et que les gens le choisissent  ». Pierre cette semaine va défendre sa place sur un titre difficile qui monte très haut aussi bien dans les graves que dans les aiguës et le travail autour du piano nous le prouve bien. La pression est là pour Pierre et pour Florent qui souligne qu’il vrille un peu en haut mais qu’en bas il est magistral…

Florent est très à l’écoute, respirant même en même temps que Pierre. Il suit chaque note, comme un entraîneur qui suit les performances de son sportif et des risques qu’il prend. C’est très touchant de découvrir cela sur le plateau et c’est un peu de ce que l’on voit à l’écran… Très concentré, Pierre nous propose une version un peu en dessous de ce que l’on pouvait attendre de lui, mais c’est une chanson tellement difficile qu’il n’a vraiment pas à être déçu de quoique ce soit. La voix est puissante et belle. Certaines notes très bien attrapées où le frisson n’est pas très loin… Comme pour Anthony pour moi ce soir ce n’était peut-être pas la chanson idéale…

Lorsque Nikos demande à Florent si il est venu le temps de Pierre G., il répond alors dans un sourire : « j’espère que le temps arrive. C’est vrai qu’il est tout jeune. C’est celui qui a le moins de métier dans toute mon équipe et pourtant il rattrape largement, rapidement, tout ce qui lui manque. C’est vrai que quand il a choisi cette chanson, j’ai fais : attention c’est juste un titre pour se rater parce que c’est tellement difficile… Tu passes à un octave à chaque fois. Et puis il m’a montré qu’il en était capable. Donc tu dis, bon allez vas-y, maîtrise bien là haut. Alors comme il est jeune et qu’il est en pleine mue, il n'a pas la même facilité que d’autres, mais en même temps il y arrive très bien et c’est plutôt beau. Bravo à toi ! »

Pierre quitte alors le plateau sous le regard et le sourire complice de son coach.


Dièse défend sa place avec un titre de Anastasia : « I’m outta love »

Retour sur la dernière prestation de Dièse où Florent nous dit « Dièse quand elle se retrouve sur le plateau. Elle ne fait pas d’erreur, elle va au bout de sa performance. Si je sauve Dièse c’est parce qu’elle me provoque de la curiosité elle me donne envie d’aller voir encore plus loin, voir si on peut faire quelque chose ». Dièse, ce soir, va chanter un titre tout en puissance. Exercice où elle n’est pas forcément à l’aise, mais où Florent, lui, lui fait confiance et lui lance ce défi là : de s’ouvrir et de projeter mais surtout finalement de se faire confiance.

Dièse nous offre le show et se fait carrément tigresse ! La puissance et prestance sont là. Dièse relève le défi haut la main et dévoile une voix puissante et une rage de vaincre assez inattendue. Elle est là où on ne l’attend pas et elle fait merveille…

Nikos souligne alors  que ce soir nous découvrons une Dièse différente et Florent de lui répondre « Elle sait vraiment tout faire. Elle a une belle personnalité capable d’être romantique avec « Comme ils disent » et soudain c’est une tigresse avec cette chanson. » Puis il s'adresse à Dièse : « Tu la chante bien, mais tu tiens bien l’espace, tu tiens bien la scène. Tu es vraiment une show girl. C’est magnifique de te voir et de t’entendre. ». Pour Garou  Dièse est surprenante, elle va dans plusieurs directions et à chaque fois elle s’investit dedans et c’est pas faux, ça lui va bien à chaque fois. Et Nikos de rajouter qu’elle est belle.

Dièse quitte alors le plateau en venant saluer son coach d’une poignée de main délicate. Classe…


Benjamin défend sa place avec un titre de Simon & Garfunkel: « Bridge under troubled water »

Retour sur la dernière prestation live de Benjamin que Florent commente par un « Pour moi c’est normal, sa prestation était juste impeccable.». Benjamin défend sa place ce soir sur un titre qui demande puissance, technique et envolée vocale. Un titre plein d’émotion aussi « Il t’envoie un truc, moi pendant les répétitions il me mettait le frisson et avec ce qu’il a dans la gorge il peut encore la surprise et nous emmener plus loin. »

Emotion et puissance sont au rendez-vous sur ce titre... Et la voix de Benjamin se fait idéale. Chaque note est forte et belle que ce soit dans la douceur ou dans la puissance. La capacité de sa voix à émouvoir est surprenante… Je suis personnellement bouleversée sur le plateau. Une chanson magnifique pour une voix épatante qui l’est tout autant. (comment ça je ne suis pas objective ? ^^). Cette dernière note est incroyable et c’est un coach debout qui l’applaudit !

Nikos annonce alors « Florent Pagny vous savez quoi ? vous nous avez fait plaisir avec cette chanson », « j’espère » rétorque Florent le sourire pas peu fier. « Chanter du Simon and Garfunkel en 2013 en prime à la télévision c’est rare, merci pour ce cadeau », et Florent de lui répondre du tac au tac « Le cadeau c’est lui qui nous le fait. Cette interprétation et cette version est juste magique. Alors c’est vrai que c’est tout concentré en 2mn mais il le fait royalement. Et voilà c’est comme ça que j’aime que l’on chante, droit, sobre et en même temps ça envoi ! Ça démarre avec du velours et ça termine dans l’acier, c’est magnifique ! J’adore ça ! »

Benjamin quitte le plateau le sourire aux lèvres tout comme son coach !


Nuno défend sa place avec un titre de Daniel Levi : « L’envie d’aimer »

Retour sur le prime de la semaine dernière que Florent commente par « Nuno c’est un vrai showman, il était juste magnifique et très présent.» et ajoute « à un certain moment on se rattache vraiment à très très peu de chose pour faire sa sélection sur l’instant présent. Celui qui a été le plus parfait, c’était Nuno ». Nuno défend sa place avec un titre fort en émotion et qui demande à nouveau une maîtrise parfaite de la technique tout en n’oubliant pas la charge émotionnelle que doit contenir cette chanson. Comme le lui dit Florent, c’est une chanson faite pour sa voix. Après pour les vibes : beaucoup ou pas beaucoup c’est à lui de le gérer.
« La difficulté de L’envie d’aimer, c’est qu’il faut avoir une aisance vocale. J’attends de Nuno, ce soir, c’est qu’il dose parfaitement ses placements, ses notes tenues. Il va performer. » nous dit Florent.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il performe ! Accompagné de chœur Gospel, Nuno nous fait sa déclaration. La voix est belle, pleine, sûre et remplie de force et de puissance. Une prestation magnifique, une performance parfaite et une voix idéale… Nuno en met plein la vue et j’en ai surpris quelques uns et quelques unes bouche bée… Un choix de chanson un peu trop facile et sans surprise pour moi mais il le fait divinement...

Florent est à nouveau debout en fin de prestation et lui adresse un clin d’œil complice. Défi du soir réussi haut la main…

Lorsque Nikos lui demande si le choix de cette chanson n’était pas un peu plus périlleux que les autres, Florent lui répond alors « Le choix de cette chanson est plus périlleux que les autres pour les autres, pas pour lui. Parce que c’est fait pour lui. Lui c’est même une chanson, quand tu l’entends chanter, qui l’oblige à avoir cette maîtrise et il a ce genre de voix capable de monter comme ça, en voix de tête et puis de redescendre. Et puis bon il a vraiment vraiment un trop beau métier, tu chantes trop bien. C’est super ».

Garou espère bien que Pascal Obispo a vu sa prestation et il est content de ne pas l’avoir dans son équipe parce qu’il ne saurait pas quoi faire avec lui, il chante à la perfection et il fait des trucs qu’il rêverait de faire. C’est extraordinaire ce qu’il arrive à contrôler. Florent espiègle l’arrête alors en lui disant « Garou, fait comme moi... En fait dans un cas comme lui tu l’écoutes, tu fais pas vraiment de coaching tu l’écoutes ! Et c’est trop bien »

Nuno quitte le plateau sans manquer de saluer son coach et Florent de le lui confirmer par hochement de tête qu’il peut être fier de lui !

Les 4 talents de Florent sont donc passé, direction la Vroom avec Karine Ferri pour un petit récap en images des 4 prestations de la Team de Florent. Florent échange beaucoup avec Jenifer, puis Garou. Puis les coachs quittent leurs places le temps de la pause pub et Florent d’attraper quelques prénoms sur son passage… On a bien nous aussi nos avis et on croise les doigts… C’est difficile ils sont tous très bons…

Qui le public a-t-il choisi ? Quel talent choisira Florent ?

Place aux résultats des votes…

Nikos nous annonce rapidement les résultats, ce soir le public a décide de sauver Nuno !
Florent est heureux et félicite Nuno à son passage par un « normal, à la semaine prochaine ! »

Lorsque Nikos lui demande « normal pourquoi? » il répond « parce que sa performance était la plus parfaite. Il fait des choses que tout le monde ne peut pas faire. Mais avec une aisance… Sa performance, elle était impeccable tu ne pouvais rien lui reprocher. ».

Maintenant Florent doit en sauver deux.
« Alors c’est un moment difficile, mon premier choix,  je pense que je vais forcément garder la grâce et l’élégance et la classe de Dièse…. Et la voix de Dièse. »
Dièse vient alors le saluer et le remercier et Florent de lui répondre «Bravo, Bravo. On va continuer à travailler, un petit peu, ça se complique, mais c’est bien !… » lui glisse t’il dans un sourire

Florent pour soulager la pression des deux candidats annonce rapidement « Ecoute, je suis obligé d’aller vers ce qui nous amène le plus. C'est-à-dire les difficultés. Les difficultés des choix de chanson et de maîtrise de ce qu’il va y avoir à faire dans les prochaines émissions et je garde Benjamin !  ».

Coach et talent se retrouve à mi chemin pour se saluer, puis Florent va retrouver Pierre pour lui adresser quelques mots…
Florent reviendra ensuite s’asseoir avec un joli « ça c’est fait » toujours difficile de faire un choix et on dire qu'il faut remettre ça la semaine prochaine ! ^^

Benjamin Bocconi et Dièse rejoignent donc Nuno Resende pour les ¼ de finale et tenter d’avoir leur place dans la tournée !


Place à l’équipe de Louis avec : Cécilia, Louane, Shadoh et Loïs…

Cecilia défend sa place avec un titre de Claude François : « Comme d’habitude»

Titre bien connu par Florent également, puisque sa chanson fétiche qu’il a chanté très souvent, il est forcément très à l’écoute de cette version, et nous aussi…Une version au départ très douce qui explose d’un seul coup en une version très rock ‘n’roll et qui prend une nouvelle ampleur par la voix très rauque de Cécilia. L’émotion est au rendez-vous et la peine de Cécilia ne semble pas feinte… (on comprendra ensuite que le départ de Pierre n’y est pas étranger)

Louis nous informe alors que c’est elle qui a choisit cette chanson et il trouve que c’est un très bon choix. Même si elle est encore malade cela ne s’entendait pas. C’est une chanson chantée par The Voice, Franck Sinatra et elle s’en est très bien sorti.

Nikos souligne alors que The Voice Florent Pagny l’a chanté et souhaite alors savoir quel est le piège de « Comme d’habitude ». Florent lui répondra alors, « C’est son côté trop classique, mais alors avec elle on est partie loin du côté classique et elle se l’ai vraiment approprié. Elle a même envoyé du rock là dedans. Et malgré des côtés peut-être un peu insensible, elle est très très sensible cette jeune fille » termine t’il en riant un peu, clairement attendri.


Louane défend sa place avec un titre de Carly Rae Jepsen : « Call me may be »

Après des titres en émotion, Louane ce soir nous surprend dans le bon sens. Pleine d’énergie et de pep’s elle est partout à la fois. Pleine de fraîcheur on ne peut que sourire en la regardant évoluer sur le plateau. La voix est dynamique avec petit voile un peu rauque très touchant. S’amusant même à chanter face aux coachs !  Pour finalement terminer sur des dernières phrases pleine d’émotion.

Louis trouve que Louane a été 4 fois mieux que pendant les répétitions. Il est très content.
Jenifer adore son grain de voix et elle aime aussi le côté écorché qu’elle garde et le souffle qu’elle a dans la voix. Ainsi que sa pudeur, sa fragilité et sa force à la fois.
Nikos vrai papa poule note bien que quelque chose turlupine Louane… Et comme sa copine Cécilia le départ de leur copain Pierre G. l’attriste. Louis souligne alors en souriant que c’est la faute de Florent et Nikos propose de le remplacer par un autre Pierre G : Garou. Les petits jeunes de l’émission ont tous tissés des liens et de prime en prime on sait que les départs vont être de plus en plus difficile…

Florent prend alors la parole pour dire « c’est une bande d’ados, toutes les mômes, elles me regardent en me disant : pourquoi tu l’as laissé partir ? mais c’est vrai que en même temps on est dans The Voice, The Voice... »…


Shadoh défend sa place avec un titre de Zazie : « Rodéo »

Shadoh après des chansons très "groove" sur les précédents primes proposent d’explorer un autre univers, plus rock finalement. Une chanson où le rythme est saccadé où la voix doit être percutante et fluide à la fois et Shadoh y glisse son timbre groovy assez facilement. Un choix inattendu mais une version plutôt réussie.

Louis trouve qu’elle a été encore mieux qu'aux répétitions, elle aussi. Elle y a mis du groove et elle avait un très beau grave. II n’est pas fan du morceau mais elle l’a bien assuré vraiment. Elle a toujours son groove même sur du Français. Jenifer qui adore Rodéo et qui n’imagine personne d’autre que Zazie dessus, trouve qu’elle se l’ai vraiment réapproprié et que le tableau était magnifique. Et Florent de confirmer que le tableau était hypnotisant et que la réorchestration et la musique étaient juste énorme.


Loïs défend sa place avec un titre de James Blunt : « Goodbye my lover »

La voix pure et délicate de Loïs est parfaite sur ce titre plein d’émotion. Comme toujours depuis de la compétition, le timbre de Loïs est profondément touchant dans ce registre. Sa sincérité dans l’interprétation donne encore plus de force à l’émotion offerte, surtout qu’elle a su en faire une version très personnelle avec des notes plus puissantes que dans la version originale… Les coachs comme le public sont sous le charme…

Pour Louis c’est étonnant de voir cette petite personne et cette petite voix, qui n’est pas Caruso (ca faisait longtemps qu’il n’y avait pas fait allusion héhéhé ^^) être aussi intense, entière, directe, franche et juste. Et pour lui cela lui rappelle un peu un jeune John Lennon et c’est un très grand compliment dans sa bouche. Garou trouve qu’elle n’en fait pas des tonnes, qu’elle n’a pas envie d’en faire des tonnes. Qu’elle a une capacité vocale pour aller plus loin mais qu’elle n’en a pas envie et que c’est un choix de faire quelque chose de plus linéaire mais les gens la suivent et l’écoutent et ça c’est important. Jenifer n’est pas d’accord sur le côté linéaire et la félicite à son tour.

Retour dans la Vroom avec Karine Ferri pour un rappel en images des prestations de la Team de Louis.

Puis retour sur le plateau pour découvrir le résultat des votes…
Petit suspens de Nikos qui nous annonce que le public a décidé de sauver Loïs !

Louis très rapidement annonce vouloir sauver Cécilia. Puis pour le nom du 2ème talent qu’il souhaite sauver, il se lève et se rapproche d’elles. Il n’aime décidément pas cette situation. Il pense que toutes les deux n’étaient pas très à l’aise dans leurs morceaux, mais il sait qu’elles peuvent toutes les deux faire beaucoup mieux la prochaine fois. Et toujours blagueur tente de leur poser une énigme, mais aucune des deux n’a la réponse. Sauf Nikos. Il annonce alors garder Nikos. Mais très rapidement, tendu il met un terme à l’attente avec un touchant « je vais sauver Louane »…


Place à l’équipe de Garou avec : Emmanuel, Baptiste, Yoann et Manurey...


Emmanuel Djob défend sa place avec un titre de Johnny Cash & Jimmi Cliff  : « I can see clearly now »

Emmanuel fait le show ce soir, il est entouré de choriste et d’une chorale Gospel. Calme et serein, Emmanuel est lumineux sur scène et sa voix de velours invite au partage. Artiste de A à Z… Il communique son bonheur de chanter dans un univers de la Soul. Un registre et une voix qui n'est pas sans rappeler un Ray Charles. On aime ou pas. Mais franchement j’adore ! Et visiblement sur place je n’étais pas la seule. Les coachs sont debout et le public aussi !

Pour Garou c’est de la puissance, c’est du métier et en même temps au-delà de ça, malgré toutes ses forces, c’est la vérité qui prime. C’est un authentique qui a envie de communiquer. Louis aime que ce soit un homme qui chante comme un homme.


Manurey défend sa place avec un titre de Nino Ferrer : « Le sud »

Manurey avec sa guitare nous embarque ce soir dans un voyage… Dans son univers… Une version très personnelle de cette chanson déjà entendue très souvent mais qui retrouve un petit coup de jeune avec Manurey ce soir. Sa fragilité ici devient une force.

Garou est fier de lui, mission remportée. Il a su gérer son stress. Le sourire de Manurey le confirme d’ailleurs ! Tout a son bonheur, il viendra saluer les 4 coachs et saluera assez longuement le public à sa sortie de scène le temps de remonter vers la Vroom !
  

Baptiste défend sa place avec un titre de Jean-Louis Aubert : « Temps à nouveau »

Pour la première fois, Baptiste chante en français et clairement il le fait plutôt bien. C'est fou comme il s’allume dès qu’il est sur scène. Ce soir encore il joue et s’amuse ! C’est comme toujours avec lui une véritable histoire que nous raconte Baptiste où sa voix encore une fois surprend, puisque ce soir il a carrément des notes très aiguës et très graves jamais entendus avant ! Son coach a le sourire jusqu’aux oreilles, très fier de son talent et de ce qu’il voit…

Garou pense qu’il est fait pour être une grande rock star en France. Il a un truc tellement naturel et tellement instinctif et ça lui va bien. Vraiment. Jenifer l’adore, elle est complètement fan de lui. Elle aime ce qu’il dégage et cette nonchalance en même temps. Et la liberté qu’il a à chaque fois. Florent nous dit qu’il « rejoint complètement ce que dit Garou. C’est une fibre naturelle vocalement. Et un électron libre où tu sens que le mec il est sur une planète. Il est juste à regarder et à écouter. Et moi j’adore, j’adore ce qu’il dégage »

Baptiste prend alors le temps de remercier choristes et musiciens. Classe.


Yoann défend sa place avec un titre de Céline Dion : « Vole »

Séquence émotion… Là où Yoann partage sa force et son énergie sur les précédentes prestations ce soir il offre une émotion très forte. Sa voix est merveilleuse. Elle est douce et force à la fois… On ne peut que l’écouter un doux sourire aux lèvres mais les larmes aux bords des yeux…Au point d’en oublier ses gestes qui le porte… Quelle voix incroyable… Garou est très à l’écoute et visiblement très touché…

Pour Garou, Yoann est hyper touchant. Depuis le début de la compétition il est pour lui The Voice, il a une voix exceptionnelle qui jette tout le monde parterre. Et il trouve que de semaine en semaine il accumule et apprend des choses qui le ramène un peu plus sur terre. Il trouve une facon de prendre l’énergie au sol et il trouve que cela lui apporte beaucoup…

Yoann est bouleversant. D’une gentillesse dingue avec les gens. Le public ou les coachs qu’il saluent toujours systématiquement…


Les 4 talents de Garou sont passés. On fait donc un détour par la Vroom pour un rappel en images de leurs 4 prestations…

Puis retour sur le plateau pour découvrir le résultat des votes…
Nikos annonce que le public a décidé de sauver Emmanuel !

Emmanuel toujours un peu lunaire prendra le temps de saluer chaleureusement ses camarades et faire un câlin à Garou…

Garou est super fier des 4. Il annonce que celui qui part ce soir devrait s’inscrire de suite à la saison 3 parce qu’il a de bonne chance de gagner ! Un petit trait d’humour pour masquer une grande pression ;)
Mais ce soir, il annonce sauver d’office Yoann qui a chanté comme un dieu. Il pense qu'avec  Yoann, avec une minute de plus, nous aurions été tous entrain de pleurer. Mais c’est maintenant la décision difficile qui s’annonce. Ces deux mecs qui sont devant lui il les adore. Ils ont tous les deux leurs places. Mais il y en a un des deux qui grandit et il n’a jamais ému encore. Il a épaté mais pas encore ému et il aimerait essayer ça. Mais l’autre peut partir avec une grande fierté. Ce soir il décide de poursuivre avec Baptiste.

  
Les dernières places pour la suite de l’aventure et le prime de la semaine prochaine sont donc toutes attribuées !
Un show magnifique encore ce soir, sans aucun couac et surtout avec des tableaux splendides qui mettent toujours le talent en valeur, souvent insolites et beaux…On retient notamment le tableau d’Olympe et son piano en feu. Baptiste en Charlot des temps moderne, Louane et ses ballons, Dièse et sa cage ou Shadoh et sa robe noire, les éclairs et le vent…

La compétition se poursuivra donc la semaine prochaine avec des équipes qui se composent désormais que 3 talents chacun :

Jenifer : Olympe, Anthony et Laura
Garou : Emmanuel, Yoann et Baptiste
Louis : Loïs, Louane et Cécilia
Florent : Nuno, Benjamin et Dièse


Place aux Coulisses de The Voice ! 

Au sommaire cette semaine : « L’enquête de la semaine » : avec les stratégies des coachs, « Florent Pagny et son équipe » qui se retrouvent lors d’un brunch, « le journal de la semaine » avec la préparation du prime pour les talents et les coachs sans oublier les moments forts de la soirée.

Premier retour sur l’équipe de Garou avec Yoann, Emmanuel et Baptiste qui commenteront en direct leurs prestations. Pour Garou ses 3 talents ont énormément d’âme, 3 souls : Emmanuel a la soul musicale, Yoann la soul presque religieuse et Baptiste la soul authentique. Petite blagounette de Louis qui demande si il parle du poisson… Sacré Louis !

Place à l’enquête de la semaine qui pose la question suivante : 
Quelle est leur stratégie pour gagner ?
Pour les journalistes interrogés, Florent serait le coach « militaire » qui demande travail et justesse. Dès le départ il prend des talents qui sont dans la même ligne que lui, dans la technique vocale. Mais avec des personnalités différentes qui pourraient bien créer la surprise. « Méfions nous de Florent Pagny, il a plus d’un tour dans son sac » nous dit un journaliste et on a bien envie de confirmer ! ^^ La quête du talent atypique, nouvelle pour Florent est en revanche une stratégie déjà en place pour Jenifer. Elle a des candidats extrêmement forts. La force de Jenifer serait de toujours les accompagner dans leurs directions. C’est une très bonne accompagnatrice. Elle ne veut pas les mettre en danger. Elle respecte la voix et la personnalité. Ce que respect aussi Louis Bertignac, qui est honnête et cohérent avec lui-même très réceptif avec ses talents et à ce qu’ils lui proposent. Curieux d’explorer des univers qui ne sont pas forcément les siens. Ce qui ne l’empêchera de faire ce qu’il aime avec une finale très rock ! Chez Garou c’est notre curiosité qu’il veut attiser. Il semble très bien savoir où il va avec ses candidats. Il a envie que le public découvre ce que lui à découvert chez ses talents.
Pour l’instant rien n’est joué d’avance et il serait bien difficile de dire aujourd’hui quelle stratégie sera gagnante…

Retour sur les talents sélectionnés ce soir dans l’équipe de Jenifer : Olympe, Anthony et Laura et leurs impressions juste après leurs sélections pour la suite de l’aventure The Voice.  Puis retour plateau avec les commentaires de Nikos et Jenifer sur la sélection de Laura et quelques mots pour Sarah. Et Nikos toujours un peu taquin cherchera à savoir si elle a The Voice dans son équipe et Jenifer de confirmer mais elle ne donnera aucun nom ce soir… Maline ^^

Petit détour par la Vroom où l’on découvre Ruby de la saison 1 qui nous donne un petit scoop sur son prochain album où quelques stars de la chanson signeront quelques titres (Tété, Christophe Maé…)

On enchaine ensuite avec « Le journal de la semaine » et les répétitions des talents avec les coachs.
Mardi ce sont les répétitions pour l’équipe de Louis qui était d’humeur blagueuse et très joueuse, puisqu’il s’improvisera cascadeur et jouera à « je te tiens tu me tiens par la barbichette » qu’il remportera à chaque fois. Puis Louane et Cécilia font un détour par l’atelier des décors. Mercredi, c’est  au tour de l’équipe de Florent et l’on découvre qu’il était plutôt très en forme et très en voix ! Il se fera même coach sportif avec Pierre G. a qui il a recommandé de faire quelques abdos. Du côté de Garou, les coachings sont chronométrés et Manury remporte le coaching le plus court avec 11 secondes seulement. Jeudi c’est au tour de l’équipe de Jenifer où l’ambiance est plutôt détendue. L’occasion aussi de découvrir que les talents ont besoin de décompresser en dansant : Olympe, Sarah, Laura et Yoann en tête ! Tandis qu’Emmanuel fait une petite sieste... Vendredi c’est le jour où les coachs se retrouvent pour préparer leur collégiale. Et l’on découvre le pourquoi du changement de coupe de Florent. Il écoute toujours sa femme ! Et franchement on valide là non ? ^^ Pendant que les coachs répètent sur le plateau, Pierre, Baptiste et Manurey font un peu de sophrologie mais on peut constater que ce n’est pas évident de suivre des directives les yeux fermés.

On enchaine ensuite avec les sélectionnés du jour dans l’équipe de Florent. Et l'on peut voir que Florent est effectivement toujours au taquet et prêt à réagir à la moindre sollicitation de Nikos même si il y a beaucoup de bruit autour de lui. Nikos souligne même que « Florent Pagny c’est le vieux routier qui s’adapte à tout » ne faisant évidement pas allusion à son âge mais à son expérience. Jenifer le trouve fort et elle l’admire énormément. Et Florent rit volontiers de tout ça. Et Nikos lui demande alors « Florent vous avez The Voice dans votre équipe ? ». Et là Florent éclate de rire. « Excuse moi je ris de bon cœur, bien sûr que j’ai The Voice dans mon équipe. » lance t’il taquin. Et il ajoute espiègle « Je te dirais pas qui c’est, mais je l’ai ».
On retrouve en images les prestations de Nuno, Dièse et Benjamin ainsi que leurs réactions avec la pétillante Karine.

De retour sur le plateau Nikos demande à Florent un petit commentaire sur le départ de Pierre G. soulignant qu’il ne peut pas s’imaginer ce qu’il s’est passé sur les réseaux sociaux. Ce à quoi Florent répondra : « Je peux le comprendre. Moi aussi ça me fait du mal d’abandonner Pierre, parce que Pierre a vraiment beaucoup de capacité, une sublime voix. Et il a 18 ans en plus, sa voix elle est en train de bouger, en train de changer. Elle est un peu en train de muer, ce qui fait qu’il a un peu plus de mal à monter. Mais en même temps, dès qu’il va avoir mué et qu’il va continuer à bien travailler, il va vraiment obtenir le talent qu’il mérite et faire le chemin qu’il doit faire. Et là il peut en plus savoir qu’il a un capital sympathie et un capital beau gosse aussi très naturel ». Et il ajoute même en riant « ce qui est très important, regarde toi ! ».

2ème  rendez vous plein d’humour de cette année 2013 : les 5 questions que tout le monde se pose !

 « Que se passe t’il pendant la pub ? »
Nikos est sur les réseaux sociaux, Karine fait une retouche maquillage tout en tweetant, Garou et Louis sont très sérieux pendant que Florent lui rappelle que c’est un jeu et qu’il faut rigoler. Elie Kakou n’est pas loin ! ^^ Et du coup l’on assiste au retour de la vieille Berti ^^ . Pendant que le public lui fait la queue aux toilettes…

« Combien de langues Garou parle-t’il ? »
On a pu noter tout au long des émissions que les coachs étaient tous bilingues anglais, si, si, mais Garou est définitivement celui qui parlent le plus de langues différentes puisqu’il annonce en parler 8 en tout ! Au point d’en perdre son français avec notamment cette jolie phrase : « moi j’avais aucune idée de qui… de qui le public allait voter pour ! »
Il est définitivement un bon « communicateur » !

« D’où vient le pseudo d’Olympe ? »
Garou, Pierre G, Dièse, Louane, Shadoh, Manurey ou Olympe ont des pseudos mais d’où vient celui d’Olympe ?
Anthony, Nuno ont bien leurs théories mais c’est le principal intéressé qui nous révèle que ce nom lui vient finalement d’un rêve fait en 2012 qui lui a soufflé ce nom de scène…

« Le sol du plateau est il glissant ? »
On peut constater que Nikos est toujours très prévenant avec  les talents, mais finalement il semble qu’il n’y ai que lui qui trouve le sol du plateau glissant ^^

« En combien de temps Jenifer choisit elle sa tenue ? »
La plus lookée des coachs et son dressing à faire pâlir les pro du shopping sont au cœur des questions de la semaine. Mais surprise finalement on découvre qu’elle choisit assez vite ces tenues. Jouant le jeu de la bonne pioche !

Retour sur le plateau où Nikos demande à Jenifer ce qu’elle va porter la semaine prochaine et elle toujours sincère de lui répondre du tac au tac dans un sourire : « on s’en tape non ? », elle rappelle alors que tout ça c’est surtout pour s’amuser un peu et que c’est surtout son équipe qui joue à la poupée avec elle, mais qu’elle aime bien ça. Honnête et directe comme toujours. Puis Nikos demande alors à Louis ce qu’il va porter samedi prochain et Louis de lui répondre : « un maillot deux pièce ». Louis aussi égal à lui-même. On a hâte de voir ça ! non ? 

Il est temps maintenant de faire un point sur les trois talents de Louis : Loïs, Cécilia et Louane.
Louis trouve qu’elles sont bien, mais elles peuvent faire mieux et être encore plus rock. Il ne veut pas les brusquer ni les embarrasser. Et là Nikos évoque une ressemblance avec Justin Bieber et Loïs,  que Florent relèvera avec un joli jeu de mot sur le nom du chanteur que je ne répéterais pas ici mais l’accent français sur un nom bien anglais peut faire effectivement illusion…Héhéhé

Nikos enchaîne ensuite par un petit point sur les réseaux sociaux et les peoples ayant commenté l’émission…
Pascal Obispo a bien regardé l’émission. Franck Dubosc soutient Anthony. Johnny Hallyday a aimé la version de sa chanson par les coachs. Emmanuel Moire et Laetitia Hallyday soutiennent Yoann. Bob Sinclar aime bien Olympe et Nuno…

Annoncé au sommaire, il est temps de retrouver Florent qui a invité ses 4 talents à bruncher dimanche dernier. L’occasion de profiter d’une belle journée ensoleillée et de prendre le temps d’échanger ensemble sur l’aventure, en dehors des répétitions. Florent est comme toujours franc et direct sur les questions et reconnaît que si l’émission avait existé à l’époque de ses 18 ans il aurait lui aussi tenté l’aventure et souhaite à ses talents, dans un sourire : « que le meilleur gagne ! »


On retrouve le plateau avec les 12 talents sélectionnés ce soir qui défendront leurs places samedi prochain. Nikos et Karine toujours aussi complice nous donne rendez-vous samedi prochain !

 « Les Coulisses de The Voice » c’est déjà fini…

Dièse, Benjamin, et Nuno défendront leurs places samedi prochain pour la suite de l’aventure mais aussi pour valider leur place dans la tournée de The Voice 2013. Etape importante et petite pression supplémentaire pour eux car les deux finalistes de chaque équipe pourront faire le show en France et à Bercy…
Pour découvrir qui valideront leurs places, rendez-vous Samedi prochain!

NoA



Rendez-vous sur www.florentpagny.org

pour suivre les actus de Florent Pagny 
et aussi y retrouver ma chronique !

Merci Cathy !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire